EAVI2020 EAVI2020 on Twitter EAVI2020 on Facebook EAVI2020 on LinkedIn

HIV

prevention

About EAVI2020

EAVI2020

Financed by the European Commission, the European AIDS Vaccine Initiative (EAVI2020) brings together leading HIV researchers from public organisations and biotech companies from across Europe, Australia, Canada and the USA in a focused effort to develop protective and therapeutic HIV vaccines.

According to the World Health Organisation, around 35 million people were living with HIV at the end of 2013. Over two million people are newly infected every year, and it is estimated that around 22 billion US dollars is spent yearly on HIV treatment and care. An effective vaccine remains the best hope of ending the epidemic.

Although researchers have been working on developing a vaccine for 30 years, recent advances are helping to speed up their quest. Scientists have isolated antibodies that are able to block HIV infection in preclinical models, and there have been new developments in using synthetic biology to design better vaccines.

The EAVI2020 consortium, which is led by Imperial College London, unites scientists from 22 institutions, pooling their knowledge and expertise to develop novel candidate vaccines that can be taken through to human trials within five years. EAVI2020 is funded with an EU-grant under the health program of Horizon 2020 for research and innovation.

Financé par la Commission européenne, l’Initiative européenne de vaccins contre le SIDA (EAVI2020) réunit les principaux les chercheurs d’organismes publics et des sociétés de biotechnologie à travers l’Europe, l’Australie, le Canada et les États-Unis dans un effort ciblé pour développer des vaccins de protection et thérapeutiques contre le VIH.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, environ 35 millions de personnes vivaient avec le VIH et Plus de deux millions de personnes sont nouvellement infectées chaque année (données de 2013). On estime que près de 22 milliards de dollars sont dépensés chaque année sur le traitement et les soins du VIH. Un vaccin efficace reste le meilleur espoir de mettre fin à  cette épidémie.

Bien que les chercheurs ont travaillé sur le développement d’un vaccin pour les 30 ans, les progrès récents contribuent à accélérer leur quête. Des scientifiques ont isolé des anticorps qui sont capables de bloquer l’infection à VIH dans les modèles précliniques, et il y a eu de nouveaux développements dans l’utilisation de la biologie des systèmes pour concevoir de nouveaux vaccins, plus efficaces.

Le consortium EAVI2020, qui est dirigé par l’Imperial College of London, rassemble des scientifiques de 22 institutions. La mise en commun leurs connaissances et leur expertise pour développer de nouveaux vaccins candidats qui peuvent être prises par le biais d’essais sur l’homme dans les cinq ans. EAVI2020 est financé au titre du programme de santé d’Horizon 2020 pour la recherche et l’innovation.